Notre Blog Actualités



Posté le 05 aot 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Le Saint Père François a annoncé la canonisation de la Bienheureuse Élisabeth de la Trinité, le 16 octobre 2016 à Rome. Six autres bienheureux seront aussi canonisés ce même jour : le martyr français Salomon Leclercq, l'évêque espagnol Manuel González García le jeune mexicain José Sánchez del Río le prêtre argenn Jose Gabriel del Rosario Brochero et les prêtres italiens Lodovico Pavoni et Alfonso Maria Fusco.

Qui était Elisabeth de la Trinité ?

Elisabeth Catez, née en 1880, fille d’officier, tempérament fougueux, nature généreuse et droite saura vaincre son « terrible caractère » par amour pour Jésus. Amie chaleureuse et pianiste accomplie, elle quitte tout pour entrer au Carmel de Dijon à 21 ans. Son nouveau nom l’enchante : Elisabeth de la Trinité se livre sans réserve au Christ qu’elle rencontre au plus profond de son cœur. Elle partage à ses amis et à ses sœurs la merveilleuse découverte : tous appelés, tous aimés, tous habités par la Présence du Dieu tout amour.  Consumée par la maladie d’Addison, elle en accueille sereinement les terribles souffrances comme une identification au Christ crucifié et meurt à 26 ans le  9 novembre 1906 : « Je vais à la Lumière, à l’Amour, à la Vie ».  Elle a été béatifiée par saint Jean-Paul II le 25 novembre 1984 et sera canonisée le 16 octobre 2016 à Rome par le Pape François.

Le site internet dédié à Elisabeth de la Trinité : www.elisabeth-dijon.org

 

Logo canonisation Rome

Le service diocésain des pèlerinages propose trois possibilités de vivre la canonisation d’Elisabeth de la Trinité Place Saint-Pierre, à Rome. Vous trouverez les détails et le bulletin d’inscription dans le fichier PDF téléchargeable ci-dessous.

·        Avion et séjour à Rome

·        Séjour à Rome uniquement

·        Célébration uniquement

La célébration de canonisation sera précédée d’une veillée de prière le samedi 15 octobre à l’église Sainte-Thérèse d’Avila de Rome (près de la maison généralice des carmes). Cette veillée sera pour une grande part animée par le P. Raoul Mutin qui a composé des nouveaux chants reprenant les plus beaux textes d’Elisabeth de la Trinité.

Et le lendemain de la célébration de la canonisation, le lundi 17 octobre, c’est en la basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs de Rome que sera célébrée la première messe de « Sainte Elisabeth-de-la-Trinité » en action de grâce pour le don que Dieu fait à son Eglise de cette nouvelle sainte.

 

Logo canonisation Dijon

 

Relire l’article sur la préparation de la canonisation d’Elisabeth de la Trinité en cliquant ici

Le programme des célébrations et festivités organisées pour vivre la canonisation d’Elisabeth de la Trinité dans le diocèse de Dijon où elle a vécu, en union de prières avec ceux qui vont vivre la célébration de la canonisation à Rome :

Dimanche 16 octobre :

10h00 : Retransmission en direct depuis Rome sur grand écran de la messe de canonisation, à l’église Saint-Michel.

17h30 : Messe d’action de grâce pour la canonisation de sainte Elisabeth de la Trinité au Carmel de Dijon à Flavignerot.

Dimanche 23 octobre :

10h00 : 1ère messe solennelle de sainte Elisabeth de la Trinité à la Cathédrale Saint-Bénigne, présidée par Mgr Minnerath (déposition solennelle du reliquaire dans la châsse).

Samedi 29 octobre :

20h30 : Spectacle de danse sur Élisabeth par la compagnie EPHATA, au Carmel de Dijon, à Flavignerot : « D’une note à l’Autre ».

Dimanche 30 octobre :

11h00 : Messe solennelle en présence de la châsse d’Élisabeth en l’église Sainte-Elisabeth-de-la-Trinité, à la Fontaine-d’Ouche.

Vendredi 4 novembre :

20h30 : Spectacle de théâtre sur Élisabeth par la compagnie ARGILE THEATRE, au Carmel de Dijon, à Flavignerot : « Il était une Foi : Élisabeth Catez ».

Samedi 5 novembre :

14h00 à 16h00 : Circuit commenté sur les pas d’Élisabeth dans les rues de Dijon (Véronique Menvielle et père Patrick-Marie Févotte).

20h30 : Veillée de prière animée par le Père Raoul Mutin au Carmel de Dijon, à Flavignerot, en présence de la châsse de sainte Élisabeth. Témoignage de Marie-Paul Stevens (personne guérie par l’Intercession d’Élisabeth de la Trinité).

Dimanche 6 novembre :

16h45 : Fête de sainte Élisabeth de la Trinité au Carmel de Dijon, à Flavignerot. Vêpres suivies de l’Eucharistie, présidée par le père Daniel Chowning, Définiteur général, ocd.

Mardi 8 novembre :

19h00 : Messe solennelle à l’église Saint-Michel, après installation solennelle de la châsse dans la chapelle « Élisabeth de la Trinité », auprès de la statue réalisée par Fleur Nabert. Bénédiction de la statue de la Canonisation.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 aot 2016 - Rubrique Carnet

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris que Monseigneur Jacques THOMAS, prêtre du diocèse de Dijon, Chapelain de Sa Sainteté et curé de la paroisse de Meursault, est décédé ce jeudi 4 août 2016 à Meursault à l’âge de 73 ans.

Son corps repose à la chambre funéraire de Beaune (71 rue des Blanches Fleurs, 21200 Beaune).

Ses obsèques seront célébrées le mardi 9 août 2016 à 14h30 en l’église de Meursault (21).

L’inhumation aura lieu après la célébration au cimetière de Seurre (21).

Nous l’accompagnons de notre prière.

 

 

Ci-dessous (pdf), l’avis de décès du vicaire général.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 04 aot 2016 - Rubrique Culture et patrimoine

Chaque année, l’équipe de la pastorale du tourisme, partage avec les paroisses son projet d’accueillir au mieux les touristes et les familles viennet visiter les églises.

Cette année elle le fait au travers de deux actions partagées avec les paroisses :

L’Opération « Poussez la porte » : des chrétiens bénévoles ouvrent les églises. Afin de faciliter cette tâche, une campagne d’affichage sur les portes souhaite la bienvenue et informe des horaires d’ouverture. Parfois c’est un numéro de téléphone qui est communiqué afin de joindre la personne qui peut ouvrir l’’église et la faire visiter.

Pour aider les familles à reconnaître les points importants d’une église (bénitier, autel, fonts baptismaux….),  le diocèse offre aux paroisses un très beau document «  Visiter une église ». Une version française, et une autre anglaise, sont disponibles pour bien accueillir les touristes. Il permet dans certaines églises de créer le contact entre les personnes accueillies et les paroissiens du lieu.

A la paroisse Saint-Michel de Dijon

C’est ce que fait par exemple la paroisse Saint-Michel de Dijon. Depuis le début de l’été, tous les après-midis, deux personnes sont présentes dans l’église afin d’accueillir ceux qui passent : demandes de renseignements d’ordre historique ou architectural, mais aussi partages de questions, d’impressions, etc.

Et les nouveaux panneaux présentant la bienheureuse Elisabeth de la Trinité qui sera canonisée le 16 octobre prochain à Rome permettent à tous ceux qui passent de connaître la carmélite dijonnaise et, en lisant chacun des panneaux, de cheminer jusqu’à la chapelle des reliques de la future sainte.

Ainsi, nos belles églises ne sont plus seulement des bâtiments, mais deviennent des lieux vivants pour tous ceux qui passent.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 aot 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Le dimanche 10 juillet avait lieu le jubilé de la miséricorde pour les familles, au sanctuaire de l’Enfant Jésus de Beaune. Ce lieu fut érigé le 3 janvier 2016 en sanctuaire diocésain dédié à l’enfance, la famille et la vie. C’était donc là que le Seigneur de Miséricorde attendait les familles. Ce sont les Beaunois de l’association du Petit Roi de Grâce qui, conjointement avec l’AFC (Association Familiale Catholique) locale ont initié et organisé l’événement soutenu par la pastorale de la famille du diocèse. Toutes les conditions étaient donc réunies pour que l’événement soit le jubilé diocésain des familles.

Vers 8h30, une vingtaine de pèlerins sont partis, méditant la « petite couronne », de la statue de la Vierge qui surplombe Beaune sur sa montagne pour rejoindre à travers les vignes le sanctuaire où commençaient les festivités à 10h. Les Soeurs carmélites accueillaient tous les participants. Elles leur offraient une explication de la démarche jubilaire et proposaient une attitude intérieure: « Se laisser appeler (baptême), se laisser accueillir (baptistère), se laisser regarder avec amour (tabernacle), se laisser toucher par son pardon (sacrement de réconciliation), se laisser aimer (communion) »

Vers 11h, alors que les enfants étaient pris en charge par les Soeurs, les parents pouvaient suivre un enseignement de Mgr Minnerath à propos du mariage. Un constat de départ : « La société actuelle se désintéresse du mariage, qui est pourtant fondement de toute société ». Mgr Minnerath a rappelé que l’enseignement de l’Église à propos du mariage et notamment de l’indissolubilité ne saurait changer, car il est établi sur des bases théologiques sûres. Ces bases sont excellemment développées et mises en application par la pastorale des personnes remariées dont notre diocèse est un porteur reconnu grâce au Père Jacques Nourissat (+) et au Père Gérard Berliet. Nous pouvons retenir également, de cet exposé très clair, que si l’utilisation de la raison est peu efficace de nos jours pour convaincre de la bonne nouvelle du mariage, le témoignage possède une force d’évangélisation importante. C’est dire la responsabilité des chrétiens dans la propagation d’une vie familiale sûre et heureuse.

La journée s’est poursuivie par un repas  champêtre simple et familial. L’AFC de Beaune et l’Association du Petit Roi de Grâce fournissaient un certain nombre des agréments nécessaires.

Les participants ont pu ensuite franchir la porte sainte sous la houlette de notre archevêque et faire une démarche familiale auprès de l’Enfant Jésus. Ils ont prié aux intentions du Pape et ont pu se confesser jusqu’au début de la messe célébrée dans le parc en présence de plus de 120 personnes.

Ce Jubilé des familles, jubilé de la miséricorde, qui s’est déroulé dans une ambiance simple, champêtre, de partage et de prière, semble appeler d’autres journées de ce type…

Victor Larger,
Délégué épiscopal à la pastorale familiale.

 

 

(Pour en savoir davantage sur le sanctuaire dl'enfant Jésus de Beaune, on pourra consulter les sites suivants : 
http://enfantjesusdebeaune.free.fr

et http://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/a-beaune-l-un-des-trois-enfants-jesus-miraculeux-du-monde-185094.)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...