Notre Blog Actualités



Posté le 07 fvrier 2017 - Rubrique Oecuménisme

Près de cent cinquante personnes venues de tout le diocèse, et au premier rang Monseigneur Minnerath son ancien collègue, ont assisté à la conférence du  pasteur Birmelé, professeur émérite de la faculté de Strasbourg, le jeudi soir 25 janvier, en clôture de la semaine de prière pour l'Unité. Pour évoquer la place de Luther dans l'histoire de l'Eglise d'occident, il s'est appuyé sur son engagement de longue date dans le dialogue œcuménique.

50 ans de travail œcuménique et des résultats

Du conflit à la communion - Le titre de ce document élaboré par la commission de dialogue luthéro-catholique pour préparer la commémoration de Luther, exprimait le souhait d'en faire une célébration commune des catholiques et des protestants. En se rendant à Lund pour son inauguration, le 30 octobre 2016,  le pape François est entré pleinement dans cette perspective.

Tout ceci a été rendu possible par 50 ans de travail œcuménique. Catholiques et Luthériens ont appris à faire mémoire ensemble de leur histoire, à reconnaître avec franchise leurs torts réciproques, mais aussi à mieux situer le rôle historique de Luther, qui a fait entrer le Christianisme dans la modernité, à l'aube de la Renaissance. Cette double réflexion, historique et théologique, a mené à la reconnaissance mutuelle, en 1999, d'un consensus  sur la doctrine de la justification.

Aujourd'hui la démarche de Luther est mieux comprise par les catholiques.

En 2011, Benoît XVI déclarait, à Erfurt : « Ce qui a animé Luther, c'était la question de Dieu, qui fut la passion de sa vie et de son itinéraire tout entier ». En traduisant la Bible en allemand, en donnant une grande importance à la prédication, par son catéchisme, ses livres de prière, l'importance donnée à la musique, il a mis la spiritualité à la portée de chacun. Toute sa théologie qui se fonde, non sur des vérités à démontrer, mais sur la relation entre Dieu et l'homme, fait de la religion la grande question existentielle. Enfin, l'ancrage dans la Parole de Dieu a remis en évidence le retournement des valeurs apporté par l'évangile : par la résurrection du Christ, la mort est vaincue, celui qui croit n'a plus peur, ni de mourir, ni d'être jugé, car il se sait totalement aimé et pardonné par Dieu, à l'avance.

 

2017 est  une occasion exceptionnelle qui s'offre à toutes les confessions chrétiennes : celle de se recentrer, tous, sur l'Evangile, et donc de faire ensemble, davantage, Eglise.

           

Maguy Minonzio

Photos : © Diocese de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 fvrier 2017 - Rubrique Annonce de la foi

Comme annoncé en début d’année, Mgr Roland Minnerath a commencé sa visite pastorale pour rencontrer les acteurs de la catéchèse. Les catéchistes se réunissent par doyenné pour un temps privilégié d’échanges avec leur archevêque. La première rencontre a eu lieu le vendredi 27 janvier et le calendrier s’étend jusqu’au jeudi 16 mars. Une journée de rassemblement de tous les catéchistes est prévue le 30 septembre prochain. Ci-dessous, un premier retour et le calendrier des rencontres.

Retours sur la première rencontre de l’archevêque avec les acteurs de la catéchèse du doyenné Dijon Sud-Ouest

Le 27 janvier fut pour le doyenné Dijon Sud-Ouest l'occasion d'une belle rencontre ! Chacun a entendu un enseignement le renforçant dans sa mission et s'est exprimé sur ce qui le motive à être catéchiste, les réalités qu'il rencontre, ce qui l'interroge, ce qu'il souhaite. L’archevêque a rappelé l’enjeu de la catéchèse. Il nous a appelés à témoigner dans nos rencontres de catéchèse de ce que le Christ fait concrètement dans nos vies.
Puis nous avons abordé avec lucidité les différentes épreuves qui nous stimulent pour être encore plus inventifs dans nos missions de catéchiste. C’est ainsi que la création d’outils de communication pour la catéchèse est évoquée, que la proposition de formation est interrogée, que des projets pour rejoindre les familles dans leurs diversité sont ébauchés.

Le mot du service diocésain de la catéchèse

Si vous souhaitez connaitre l’ensemble des chantiers de catéchèse envisagés ou nous conseiller ou encore nous demander des formations écrivez-nous à catechese21@gmail.com
Profitez-en pour nous indiquer votre expérience en catéchèse ainsi que toutes compétences pouvant servir les chantiers en germe.
2017 s'ouvre avec une belle mission de catéchèse en perspective que nous aurons la joie de célébrer avec notre évêque le 30 septembre prochain.

 

Service diocésain de la catéchèse

Photos : © P. Patrick-Marie Févotte

Prochaines rencontres dans le cadre de la visite pastorale

Doyenné Dijon Sud-Ouest
Vendredi 27 Janvier, de 18 h à 21 h
Dijon, église Sainte-Elisabeth-de-la-Trinité

Doyenné Dijon Nord-Est
Mardi 7 Février, de 16 h à 20 h
Dijon, Paroisse Dijon Sacré-Cœur/Saint-Jean-Bosco, salle Fromageot

Doyenné Dijon Sud-Est               
Jeudi 9 Février, de 18 h à 21 h
Dijon, salle paroissiale de l'église Saint-Paul à Dijon, 55 Rue Clément Janin, 21000 Dijon
(attention, le lieu vient d'être mis à jour, merci de prendre compte du lieu 
actuellement indiqué )

 

Doyennés Auxois Morvan et Auxois Nord
Mercredi 15 Février, de 18 h à 21 h        
Pouilly-en-Auxois, salle paroissiale

Doyennés Seine et Suzon et Val de Seine
Mardi 7 Mars, de 18 h à 21 h     
Aignay-le-Duc, salle des fêtes

Doyenné Côte de Nuits
Jeudi 9 Mars, de 19 h à 22 h
Nuits-Saint-Georges, Quai Fleury, salle Saint-Denis

Doyenné Côte de Beaune
Mardi 14 Mars, de 18 h à 21 h   
Beaune, paroisse de Beaune

Doyenné Dijon Centre et Ouest
Mercredi 15 Mars, de 16 h à 19 h
Dijon, paroisse Dijon Saint-Bernard

Doyennés Plaine de Saône et Saône-Vingeanne-Tille
Jeudi 16 Mars, de 16 h 30 à 19 h 30
Pontailler-sur-Saône, Maison paroissiale

 

 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 fvrier 2017 - Rubrique 1ères Universités de la Famille 25-27 mars 2011

Est-il possible de rester fidèle, même après une séparation ou un divorce civil ? Oui ! L’Eglise nous y invite. Si pour certains, c’est une évidence, pour d’autres ce l’est moins. Pourtant ceux qui se sont rendus sur ce chemin y ont trouvé l’espérance et le pardon.  Ils ont traversé la souffrance et ont retrouvé la vie et la paix.

A partir de leur épreuve, les époux séparés découvrent la beauté et la grandeur du sacrement de mariage dont ils deviennent des témoins.

Pour les aider, il y a la « Communion Notre-Dame de l’Alliance », une association reconnue par l’Eglise de France. Elle réunit des hommes et des femmes engagés dans un mariage sacramentel et vivant seuls à la suite d’une séparation ou d’un divorce civil.

Des rencontres, une récollection par trimestre et une retraite annuelle apportent un ressourcement spirituel et un soutien fraternel.  Un bulletin bimestriel, « l’Anneau de Feu », assure le lien entre les membres de la Communion et avec leurs amis. 

Un temps de ressourcement et de réflexion à l’abbaye de Cîteaux

Pour prendre un temps de ressourcement et de réflexion, la Communion Notre-Dame de l’Alliance  vous propose un weekend de récollection les 11 et 12 février à l’Abbaye de Cîteaux. Elle sera prêchée par le Père Gérard Berliet sur le thème : « Après la séparation ou le divorce, quel chemin de vie avec le Christ ? ». Une inscription est nécessaire.

En savoir plus et contacter la Communion Notre-Dame de l’Alliance

Annick Marie : 06 71 63 18 77  ou par email : info@cn-da.org
Site internet : www.cn-da.org

Pour découvrir la Communion Notre-Dame de l’Alliance de l’intérieur : un livre, Séparés, divorcés à cœur ouvert. (Ed. Lethielleux / Parole et Silence – 2015). Il est fort et il fait du bien. Des témoignages bouleversants et quelques réflexions théologiques et pastorales accessibles à tous.

Martin Brochier

Photo © Notre-Dame de l’Alliance

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 02 fvrier 2017 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Ce dimanche 29 janvier 2017, à l’église saint Michel, un concert était donné en hommage à sainte Élisabeth de la Trinité.

La chorale Saint-Michel, qui a eu la joie et l’honneur de participer à la canonisation de la sainte dijonnaise le 16 octobre 2016 à Rome souhaitait interpréter les chants, composés pour cet événement, dans l’église qui fut la paroisse d’Élisabeth, là même où elle fit sa première communion.

Devant un auditoire nombreux et attentif, la chorale a interprété les chants composés à partir des écrits d’Élisabeth : lettres et poèmes, mis en musique par divers compositeurs à l’occasion de cette canonisation.
Sous la voûte de l’église se sont élevés les chants composés par Jean-Bernard Guiboux, Raoul Mutin, Colette Lamy, tous trois Côte-d’Oriens, par Jean-Louis Fradon venu de Saône-et-Loire pour participer à ce concert, et par Philippe Robert et Patrick Killeen.
Jean-Bernard Guiboux a improvisé, à l’orgue, deux morceaux sur les chants pour Élisabeth.
Il a également accompagné la chorale tout au long de ce concert.

Un très beau moment de chants et de prières pour tous ceux qui ont eu le bonheur d’y participer.

 

Anne-Marie Titéca

 

Photos © M-A Trapet, © A-M Titéca

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...