Notre Blog Actualités



Posté le 22 juin 2012 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Ce mercredi 20 juin, une messe pour les prêtres jubilaires du diocèse était célébrée en la cathédrale Saint-Bénigne.


Entouré de douze prêtres, Mgr Minnerath a accueilli l’assemblée en déclinant les noms de ceux qui célébraient leur jubilé : les Pères Eric Ardiet, Patrick Févotte, Dominique Garnier et Vincent Richard (25 ans de sacerdoce), les Pères Jacques Bonneviale, Jean-Paul Bouhot et Claude Helmbacher (50 ans de sacerdoce), les Pères Pierre Mortureux, Jules Sarti et Michel Sirugue (65 ans de sacerdoce).

La lecture de l’Evangile et l’homélie qui l’a suivi ont été prononcées par le Père Vincent Richard, curé de Saint-Bernard de Dijon et de Fontaine-lès-Dijon.

Rappelant que le prêtre « n’est qu’un homme comme les autres, mais qui est l’instrument de Dieu, celui qui doit tenir sa place », l’abbé Richard a ainsi souligné l’importance de se demander en permanence ce que voulait Dieu, comment le servir au mieux, « avec un cœur sans partage ».

Le Père Vincent Richard a précisé que la vie de prêtre pouvait parfois être difficile : « nous pouvons parfois connaître la tristesse, en voyant des chrétiens qui ont du mal à vivre leur Foi, des églises vides, un monde matérialiste. On se sent un peu comme Elie face aux 400 prophètes de Baal ».

Néanmoins, le prêtre jubilaire souligne que la nourriture de l’Eucharistie, cette « grâce merveilleuse », nous aide et nous fortifie. « Puissions-nous toujours célébrer la messe avec un immense respect et une immense joie ».

Et le Père Richard de conclure par cette prière : « Seigneur, donne-nous des prêtres, donne-nous des saints prêtres, donne-nous beaucoup de saints prêtres, et garde-nous à te servir ».

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 juin 2012 - Rubrique Ordination

Depuis ce mardi 19 juin et jusqu'à vendredi,  retrouvez tous les jours la présentation d'un des ordinands du 24 juin prochain (un prêtre, trois diacres).


Aujourd'hui, présentation de l'un des futurs diacres : Oscar Ruiz.

 

 

C’est en Colombie qu’Oscar est né en 1982. Et c’est, comme Antoine la rencontre avec le chemin Néocatéchuménal grâce à sa maman qui va bouleverser sa vie. C’est là qu’il va entendre des catéchèses qui vont lui permettre d’accéder progressivement à la foi. Il y sera plus particulièrement frappé par  l’amour et la miséricorde de Dieu.

Après son baccalauréat en 1998 puis son service militaire, Oscar va émigrer en Espagne, à Barcelone, où il a travaillé comme chef de production graphique tout en participant activement à sa communauté du Chemin Néocatéchuménal.

En 2004, ce sera pour Oscar un grand changement de vie : il quitte son travail et entre au séminaire Redemptoris Mater de Strasbourg. Il y apprendra le français d’abord puis la théologie au sein de la faculté de Théologie de Strasbourg.

Au cours de toutes ces années de formation, Oscar a eu l’occasion de faire des stages particuliers qui l’ont beaucoup marqué : à Lourdes, deux mois au service des malades ; deux mois au Paraguay avec un équipe itinérante du Chemin Néocatéchuménal ; deux mois dans une paroisse du Chili ; une année en Argentine dans une paroisse particulièrement pauvre où Oscar a travaillé avec un prêtre à l’annonce de l’Evangile.

Devenu séminariste du diocèse de Dijon en 2010, Oscar a été accueilli par la paroisse de Beaune où il participe à l’ensemble des activités paroissiales et où sa présence auprès des jeunes a particulièrement été remarquée.

Une autre expérience qu’Oscar a vécue, comme beaucoup de personnes qui souhaitent s’installer en Europe, c'est l’attente de la résolution de tous les problèmes administratifs : cela l’a conduit à vivre des situations bien pénibles mais où Oscar a toujours su montrer à la fois de la patience mais surtout une disponibilité à Dieu, faisant de chacune de ces étapes administratives un lieu d’approfondissement de sa foi, de sa prière et de sa solidarité avec les plus pauvres. Aujourd’hui, heureusement, tout est réglé.

Dimanche 24 juin, Oscar sera ordonné diacre et aura la joie d’avoir auprès de lui ses parents venus tout spécialement de Colombie pour accompagner leur fils pour cette grande étape.




Photos ci-dessous : Oscar au cours de l'une de ses activités avec des jeunes en Argentine, Oscar avec les prêtres de Beaune au cours d'une rencontre de travail, et deux portraits

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 juin 2012 - Rubrique Jeunes

L’Assemblée Générale de la Pastorale des Jeunes a réuni une trentaine de personnes ce mardi 19 juin, à la maison diocésaine. Représentant différents doyennés, les participants ont pu se rassembler autour du Père Jacques Descreux, responsable de cette pastorale.


Après un moment convivial, puis un petit moment  de prière, quatre témoins ont raconté différentes expériences vécues cette année.

Camille, présidente du Centre Catholique Universitaire (CCU), a relaté son séjour lors des Rencontres européennes de Taizé, à Berlin (28 décembre - 1er janvier derniers). Rassemblant trente nationalités, ces rencontres ont offert des moments de prières et de partage entre près de 30 000 jeunes.

Marie-Cécile a raconté ses premiers JMJ, ceux de Madrid. Quatre bus du diocèse de Dijon sont allés retrouver les centaines de milliers de jeunes venus du monde entier.

Dorothée a témoigné quant à elle de son expérience dans les aumôneries des établissements scolaires de la paroisse de Pontailler.

Enfin, Maximilien a présenté le groupe Graines de Vie, qui propose des animations musicales pour la liturgie. Cette année, ils ont animé tous les dimanches la messe des jeunes à Notre-Dame de Dijon.

Le Père Raphaël Clément, aumônier des étudiants, est ensuite intervenu à l’aide d’un support visuel pour soulever la question (et la réalité) de la fameuse « génération Y » (comprenez par ce terme les personnes nées entre 1980 et 2000). A l’aide d’exemples concrets, le Père Clément a souhaité montrer cette nouvelle culture adoptée par nos jeunes : une recherche de sens (« Y » se prononce en anglais « Why » qui signifie « Pourquoi ») et une connexion permanente : entre eux, à Internet, à de la musique,…

Enfin, les participants se sont divisés en quatre groupes pour partager leurs expériences et pour réfléchir ensemble à quatre questions : comment appeler les jeunes ? Que peuvent-ils apporter ? Comment les mobiliser ou les fidéliser ? Que peut-on leur demander, que ne peut-on pas leur demander ?

A l’issue de ces réflexions, plusieurs convictions sont ressorties des groupes : l’importance d’accompagner les jeunes, l’importance du caractère évènementiel des rencontres, l’importance de nourrir les jeunes (sur le plan spirituel mais aussi alimentaire !)… Plusieurs questions ont également été posées par les participants : comment garder les jeunes après les études ? Comment vont-ils construire leur vie ? Comment s’adapter à la génération ? Ne peut-on pas les faire appeler par des plus jeunes qu’eux ?

Pour conclure cette Assemblée Générale, le Père Descreux a distribué le calendrier prévisionnel de l’année scolaire 2012-2013. Il a notamment rappelé que l’année 2013 était l’année des JMJ de Rio, dont le lancement aura lieu ce vendredi 22 juin (à la Maison Ozanam à 18h30).

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 juin 2012 - Rubrique Ordination

Depuis ce mardi 19 juin et jusqu'à vendredi,  retrouvez tous les jours la présentation d'un des ordinands du 24 juin prochain (un prêtre, trois diacres).

Aujourd'hui, présentation de l'un des futurs diacres : Antoine Amigo.

 

 

Antoine est né à Aix en Provence.  Mais c’est bien le diocèse de Dijon qu’il a choisi de servir et où il sera ordonné diacre ce 24 juin 2012.

Né en 1981,  il a grandi et étudié dans la région de Marseille. Et c’est dans cette région aussi qu’il a commencé par suivre des études d’odontologie.

Mais la rencontre avec le Chemin Néocatéchuménal fut déterminante pour lui. En laissant ses études, il choisit de changer radicalement de vie. C’est à Strasbourg, au Séminaire Redemptoris Mater qu’il va désormais suivre la formation en vue de devenir prêtre. Il suit les cours à la faculté de théologie de Strasbourg où il termine actuellement son Master de théologie catholique.

Ayant rejoint le diocèse de Dijon il y a quelques années, c’est la paroisse de Nuits-Saint-Georges qui l’a accueilli. Avec le curé de la Paroisse, le Père Yves Frot, Antoine a su découvrir et apprécier notre région (Il a même vécu l’expérience de faire les vendanges !) ainsi que le diocèse.

Sa haute stature et son sourire ont rapidement été remarqués dans la paroisse : s’il apprécie d’être à Nuits Saint Georges, les nuitons n’ont pas manqué eux aussi de l’apprécier et de se réjouir de sa gentillesse et de la force du témoignage d’Antoine. Il n’hésite pas à partager son expérience de la rencontre avec le Christ qui a bouleversé sa vie, et la joie qu’il a à annoncer et commenter l’Evangile aujourd’hui.

Auprès des jeunes et des moins jeunes de la paroisse, comme il le fait dans les communautés du chemin Néocatéchuménal, il sait dire  ce qui l’habite et la joie qui est la sienne de donner toute sa vie à Dieu.

Dimanche, au cours de la célébration avec ceux qui seront aussi ordonnés diacres, il va s’engager à rester célibataire toute sa vie. Il sait bien que c’est pour lui la manière de dire que son engagement à la suite du Christ et dans l’Eglise est définitif.

Antoine sait qu’en devenant diacre, il sera appelé à servir d’une manière encore plus particulière tous les hommes et à leur annoncer l’Evangile.

Aussi dès maintenant, tous les chrétiens qui le connaissent rendent grâce pour son engagement et l’accompagnent de leur prière.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...