Notre Blog Actualités



Posté le 10 dcembre 2013 - Rubrique Prière, veillée, célébration

La fête de l’Immaculée Conception a été célébrée solennellement à Dijon ce lundi 9 décembre en l’église Notre Dame en présence de nombreux fidèles. Le Père Didier Gonneaud a eu l’honneur d’accueillir à cette occasion l’archevêque de Dijon.

Dans son homélie, Mgr Minnerath rappela qu’il a fallu attendre le XIXème siècle  «  pour que l’Eglise reconnaisse solennellement le rôle important de la Vierge » permettant dès lors que « Marie nous donne la possibilité d’accomplir le projet de Dieu » et de « lui rendre grâce ».

« L’Eglise -dit encore Mgr Minnerath- n’est pas d’arrière garde ». Elle nous incite comme Marie  à pratiquer « une double obéissance de la loi et de la foi ».

Après la messe, l’église fut illuminée par des centaines de cierges. En procession, célébrants et fidèles se rendirent  sous le porche de l’église  pour se tourner du côté de la statue de Notre-Dame de Fatima. Tous ont alors renouvelé l’acte de confiance prononcé par le Saint-Père, le pape François, lors de la veillée mariale du samedi 12 octobre.

L’archevêque donna  sa bénédiction  après avoir invoqué Marie : «  Enseigne-nous ton amour de prédilection pour les petits et les pauvres, pour les exclus et les souffrants, pour les pécheurs et ceux qui sont égarés dans leur cœur : rassemble-nous sous ta protection et remets-nous tous à ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus ».

 

                                                 Jean Clerc

 

Photos : © Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 10 dcembre 2013 - Rubrique Vie du diocèse

Vous trouverez ci-dessous et dans le fichier PDF ci-joint un communiqué du diocèse de Dijon.

 

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ DU DIOCÈSE DE DIJON

 

L’article  publié dans un quotidien régional du 9 décembre 2013 comporte des inexactitudes. Il donne au lecteur l’impression que le diocèse vit sur des emprunts en accumulant les dettes.

- En 2012, le résultat d’exploitation a été légèrement négatif (-10.096 euros), mais n’est pas alarmant. Les comptes certifiés sont publiés sur internet et peuvent être consultés par qui le veut.

- Le diocèse n’a contracté aucun emprunt, pas même pour combler un déficit ;

- Quant à la fresque qui a été sponsorisée en 2008 par un mécène, elle est une réponse aux besoins catéchétiques de nos communautés.

La richesse du diocèse est avant tout la générosité des donateurs qui, chaque année, nous permettent de faire face aux dépenses liées aux salaires, à l’entretien de nos bâtiments et aux besoins des paroisses.

Que chacun de ces donateurs trouve ici l’expression de notre gratitude.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 09 dcembre 2013 - Rubrique Pèlerinage

Tous ceux et celles qui s’inscrivent pour un pèlerinage en Terre Sainte vous diront au retour qu’ils reviennent « différents ».

Et c’est vrai. On ne revient pas de ce pays comme on y est parti…

Nous étions 48 pèlerins accompagnés par le Père Yves Frot à nous rendre au pays du Christ en ce mois de novembre 2013.

Groupe important mais combien attentif à respecter les horaires, les consignes et à partager la bonne humeur.

Ensemble nous avons découvert les hauts lieux bibliques : Bethléem, Nazareth, Jérusalem.

Ensemble, nous avons médité sur le lac de Tibériade, au bord du Jourdain, au sommet du Thabor, au mont des Béatitudes.

Ensemble, nous avons célébré l’Eucharistie dans le désert, à Nazareth devant la basilique de l’Annonciation, à Bethléem dans la chapelle de saint Jérôme, à Jérusalem dans la chapelle de la flagellation…

Ensemble nous avons écouté les textes évangéliques et les  précieux commentaires de notre guide spirituel.

Nous avons découvert un pays rempli de lumière.

Nous avons découvert un pays où la vie est rude avec ses tensions politiques et religieuses.

Le «  mur » est une véritable barrière entre les habitants. Appelé « mur de sécurité » pour les uns, « mur de la honte » pour les autres, il n’aide pas à l’écoute entre les habitants si divers dans ce pays.

Et nous avons fait de belles rencontres :

-          Sœur Marie-Joséphine, Clarisse de Nazareth, qui nous a parlé avec force du passage et de la vie de Charles de Foucaud en ce lieu,

-          Le patriarche catholique de Jérusalem Monseigneur Fouad Twal  qui nous a dit la souffrance et les inquiétudes des chrétiens.

-          La sœur bénédictine de Jérusalem qui nous a expliqué le sens de la présence de sa communauté en ces lieux et nous a fait goûter la beauté des icônes peintes par les sœurs.

-          Les moines (dont un bourguignon)  et moniales de l’abbaye de Abbu Gosh  chez qui nous avons découvert le mémorial dédié au père Lustiger.

-          Le Père Jacques Decreux  venu nous parler de ce pays.

Notre guide israélienne  Marguerite nous a fait découvrir et goûter la beauté de ce pays. Elle nous a enchantés par sa bonne humeur et ses chants qui résonnaient dans le bus. Nous entendrons longtemps sa voix nous chanter : « Ô Gethsémanie ».

Au retour de ce pèlerinage, les textes de l’Evangile nous « parlent » différemment.

Et chacun reprend sa route avec la joie d’avoir découvert des lieux et des instants  inoubliables…

 

                                               Anne-Marie Titeca



Photos : © A-M Titeca et DR

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 06 dcembre 2013 - Rubrique Evénements

Les 3èmes Universités de la Famille du diocèse de Dijon se dérouleront ce samedi 7 décembre 2013, de 9h à 17h30, au Centre Universitaire Catholique de Bourgogne (CUCDB - 69, avenue Aristide Briand à Dijon).

Des idées, des mots voire des slogans nouveaux apparaissent dont la naissance, les attendus et l’utilité sont difficiles à saisir. Parmi elles se trouvent les études sur le genre qui sont également le sujet d’un enseignement. 

 

Ces 3èmes Universités de la Famille porteront le titre « Le mélange du genre et la distinction des sexes ». 

Ce colloque regroupant sociologues, sexologues, philosophes, juristes et théologiens, sera l’occasion d’un effort de compréhension pour situer les idées sous-entendues par le mot dans le contexte philosophique et social actuel. On s’y efforcera de discerner des perspectives pour le futur.

 

Programme :

8h30 : Accueil
9h : Introduction puis interventions de Philippe Arino, Marguerite Peeters et Alain Napoléoni

12h : repas

14h : Interventions de Michèle Dion, Pascal Jacob, Michel Boyancé et Mgr Minnerath
17h30 : fin

 

Les intervenants :

- Michel Boyancé, Doyen et directeur de l’IPC (Facultés Libres de Philosophie et de Psychologie)

- Michèle Dion, sociologue, professeure en démographie à l’Université de Bourgogne

- Alain Napoléoni, docteur en pharmacie, praticien en sexologie

- Pascal Jacob, agrégé de philosophie à l’IPC (Facultés Libres de Philosophie et de Psychologie)

- Mgr Roland Minnerath, archevêque de Dijon

- Philippe Arino, essayiste

- Marguerite Peeters, journaliste, directrice de Dialogue Dynamics, spécialiste des questions de l’ONU

 

Contact : servicefamille21@gmail.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/Universitesdelafamille

PAF : 15 euros

 


Photos ci-dessous : Deuxièmes Universités de la Famille (11-12 mai 2011)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...