Notre Blog Actualités



Posté le 26 juin 2014 - Rubrique Culture et patrimoine

 

En Côte d’Or : les églises s’ouvrent… Poussez la porte !

Cette opération que nous allons conduire ensemble, va nous permettre d’accueillir tous ceux qui vont vouloir entrer dans les églises de nos paroisses.

Au cours de leurs vacances, en famille, avec des amis ou seul, 80% des touristes entrent dans une église. Ils y restent  en moyenne entre 10 et 15 minutes. C’est peu… et pourtant !

Nous le savons bien par notre propre expérience, ils cherchent silence, fraîcheur, repos, beauté et paix. Une jeune femme, rencontrée il y a peu, prenait les devants en disant : « Je ne suis pas chrétienne ! » Mais elle précisait qu'à l'occasion d'un repas avec des amis, elle avait tenu  à leur dire : « Quand je suis dans une église, je me sens bien ».

Que notre accueil, par des fleurs fraîches, par une personne du village qui, sur appel téléphonique, accepte d’ouvrir l’église,  soit au service d’une présence, au service de la présentation des beautés patrimoniales et au service de l’homme qui est en recherche.

Les offices de tourisme, des mairies, les paroisses, vont mettre à disposition les affiches et tracts : « Poussez la porte ». Chacun pourra retrouver les renseignements sur l’ouverture de l’ensemble des églises, soit en se rendant sur le site internet du diocèse, soit en entrant directement sur ce site par le biais d’un QR Code.

Alors permettons que les portes accueillantes de nos églises soient poussées par nos frères humains !

 

                                                                 L’équipe de la Pastorale du Tourisme


Téléchargez le document ici

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 24 juin 2014 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Ce jeudi 19 juin, une messe pour les prêtres jubilaires du diocèse a été célébrée en la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon.

En effet, les Pères Pierre Binet, Raymond Jacquin et René Roux, ordonnés en 1949, fêtaient leurs 65 ans de sacerdoce.
Les Pères Sylvain Graillot, Pierre Roesch, Denis Ponsot et Mgr Coloni leurs 60 ans.
Les Père Pierre Auffret, Bernard Jaugey, Denis Marion et Charles Trapet leurs 50 ans, et les Pères Luc Lalire, Eric Millot et Emmanuel Pic leurs 25 ans de sacerdoce.

Au début de la célébration, Mgr Minnerath a souhaité accueillir les jubilaires (ils étaient tous présents exceptés Mgr Coloni et le Père Ponsot) non seulement pour les faire applaudir - par l'assemblée de parents, d'amis et d'anciens ou d'actuels paroissiens des jubilaires - mais aussi en invitant à rendre grâce pour le ministère des uns et des autres.

C'est le Père Charles Trapet qui a prononcé l'homélie, en évoquant tout à la fois les différents jubilaires mais aussi les liens fraternels des uns et des autres au sein du presbyterium du diocèse de Dijon. La prière universelle fut aussi l'occasion de regarder l'avenir en priant pour les vocations et aussi pour Marc Gérault qui sera  ordonné prêtre dimanche prochain en cette même cathédrale.

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’homélie du Père Charles Trapet dans le document PDF ci-dessous.

 


Photos : © Marie-Dominique Trapet

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 20 juin 2014 - Rubrique Culture et patrimoine

Le 14 juin dernier, la Chapelle de la Providence de Dijon accueillait le Père abbé de Cîteaux, dom Olivier Quenardel, l'Ensemble Joseph-Samson sous la direction de Jean-Louis Gand avec Frédéric Mayeur à l’orgue, sur le thème « Musique et Christianisme ». Une soirée d’enchantement pour l’auditoire.

Dom Olivier, érudit en matière de textes sacrés, mais aussi praticien (chantre pendant 15 ans à Cîteaux, compositeur avec Jean-Louis Gand d’un oratorio pour les 900 ans de l’abbaye…) a révélé le projet de Dieu comme un "projet d’enchantement pour le monde".

Dans le Premier Moment de cette soirée, dom Olivier a exploré la Parole de Dieu et la Tradition de l’Eglise, en commençant par la fin, si on peut dire, l’Apocalypse qui nous révèle la fin de l’Homme et de la Création, en remontant l’histoire du salut et la trame de la pédagogie de l’Amour divin. La célébration de l’Amour qui est Dieu s’exprime par un « chant nouveau ».

Dans le Deuxième Moment, le Père abbé a détaillé la Constitution sur la Sainte Liturgie de Vatican II. Le Christ par son incarnation a introduit dans notre exil terrestre l’hymne qui se chante éternellement dans les demeures célestes. La source de l’enchantement du monde, c’est Jésus.

Dans le Troisième Moment, dom Olivier a exprimé sa reconnaissance au Père Jean-Marie Rolland qui l’a mis sur la piste de Joseph Samson, son œuvre chorale et ses livres :Paul Claudel, poète-musicien, On n’arrête pas l’homme qui chante, et surtout Musique et vie intérieure. Par la volonté du Créateur, l’homme, quel qu’il soit et d’où qu’il soit, est dans sa constitution même un être musical. Pour devenir qui tu es, non impedias musicam, n’empêche pas la musique de durer en toi. Cette affirmation de l’Homme-musique en soi animé par la Source-Christ entraîne pour Joseph Samson, et pour notre cher Père abbé, une nécessité d’estomper l’artificielle (et parfois déchirante) distinction entre profane et sacré. Quelqu’un parle à travers moi. Mais qui ? Dieu le sait. Dieu me tient par la main (Matisse). La musique est résonnance de Dieu en moi. Le concert est cérémonie, hommage rendu par le musicien aux auditeurs, par les auditeurs au musicien ; la musique atteste la Source ; elle rend grâce à Dieu. A travers Mozart, c’est le Dieu musicien que nous rejoignons. Il n’y a pas de musique chrétienne par nature, y compris le merveilleux grégorien. Il y a la Source primordiale, et l’adoption de formes musicales qui permettent d’étancher la soif de l’Homme pour Dieu, d’entrer en contemplation et relation. J. Samson : C’est sur le principe de prière, louange et chant en commun qu’est fondée l’Eglise ; chacun y apporte sa voix. Manquer à la charité : rompre le courant mélodique ; démailler l’harmonie ; déchirer le Corps de l’Eglise. Le chrétien : homo ecclesiasticus, musicus homo, Christus musicus...

Chaque Moment de parole était suivi, prolongé par l’Ensemble Joseph Samson dirigé par Jean-Louis Gand et accompagné par Frédéric Mayeur à l’orgue.

Une soirée d’enchantement qui restera gravée dans l’esprit et le cœur des auditeurs.

Jean-Louis Guérin

 

Vous pouvez recevoir le texte intégral du Révérend Père dom Olivier Quenardel en en faisant la demande par courriel à l’Association de Sauvegarde de la Providence.

Photos : © Marie-Dominique Trapet

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 19 juin 2014 - Rubrique Annonce de la foi

Le 10 juin dernier s'est tenue la 3ème assemblée des catéchistes du diocèse de Dijon.

 Sous la présidence de Mgr Roland Minnerath, et venant de tous les secteurs de notre diocèse, les catéchistes se sont retrouvés  dans le grand amphithéatre du Centre Universitaire Catholique De Bourgogne (CUCDB). Au programme de cette assemblée : 

 


- l'évolution du travail de rédaction des documents pour la catéchèse à partir de notre catéchisme diocésain, le "Catéchisme pour tous les âges", et la présentation des nouveaux cahiers qui seront disponibles dès le 30 juin prochain.

- les nouvelles orientations pastorales pour le sacrement de la confirmation.
 

Ainsi, après le premier cahier pour le primaire présenté l'année dernière, et utilisé depuis septembre 2013, les participants ont pu découvrir un deuxième cahier, toujours pour le programme primaire, ainsi qu'un cahier pour la sixième et un pour la cinquième, et aussi les fiches destinées aux animateurs. Après la promulgation du Catéchisme pour tous les âges, la rédaction des cahiers enfants et jeunes et les fiches animateurs, téléchargeables sur www.mediadoc21.fr, notre diocèse dispose désormais de moyens simples, efficaces et modernes pour permettre aux catéchistes de remplir au mieux la belle mission qui est la leur: faire rencontrer le Christ à ceux qui leur sont confiés.

Après cette présentation faite par le Service Diocésain de Catéchèse et les équipes de rédaction, sous la responsabilité du Père Dominique Garnier, c'est notre archevêque, Monseigneur Roland Minnerath, qui a exposé à l'assemblée les nouvelles orientations qu'il souhaite voir mises en oeuvre, à titre expérimental, dès la rentrée 2014, pour le sacrement de la confirmation, seconde étape de l'initiation chrétienne:  partant du constat qu'aujourd'hui, seule une minorité de jeunes et d'adultes ont reçu ce sacrement( moins de 5%), Monseigneur Minnerath tire les conséquences de cet échec et souhaite  redonner à la Confirmation toute sa place dans l'itinéraire de l'initiation chrétienne: non pas une "ratification" du sacrement de baptême, mais un sacrement qui complète et renforce ce dernier.

C'est donc à titre expérimental, en début de CM1 ou de CM2, que sera proposée la confirmation, la première communion étant proposée en fin d'année scolaire. Après un échange fructueux avec l'assemblée, c'est le Père Denis Erazmus qui a présenté à l'assemblée les nouveaux chemins vers la confirmation et la nouvelle organisation des parcours qu'il est chargé de concevoir et de proposer, avec son équipe, dans le dialogue et la concertation.

Après avoir reçu la bénédiction de Mgr Minnerath, les catéchistes sont repartis vers leur lieu de mission avec de nouveaux instruments et de nouveaux projets  pour relever les défis de la catéchèse de demain.  

 

                                                      Sophie Prélot
                                    Responsable du service catéchèse

 

Photos© DR


Nouvelles orientations pastorales ad experimentum à propos du sacrement de confirmation à retrouver ici

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...