Notre Blog Actualités



Posté le 19 juin 2015 - Rubrique Culture et patrimoine

Depuis le 15 et jusqu'au 27 juin, la Commission Diocésaine d’Art Sacré (CDAS) du diocèse de Dijon ainsi qu’une association de restauration – association Rempart et des stagiaires – vont intervenir dans l’église Saint Germain de Vitteaux. Cette initiative portée par la mairie de Vitteaux – que nous remercions au passage pour son engagement – et par la paroisse vise à restaurer et faire l’inventaire du patrimoine intérieur de l’église.

La sacristie, le chœur, l’ensemble des statues, les vitraux, les peintures et la fameuse tribune de l’orgue, représentant la Passion selon saint Matthieu, vont être nettoyés voire réparés. Cette association de professionnels et de spécialistes, dont beaucoup sont des bénévoles, seront donc en résidence dans le canton de Vitteaux pendant cette période. La paroisse invite donc les paroissiens à venir leur apporter une aide matérielle en leur offrant de quoi les nourrir. Les dons en nourriture pourront être transmis au presbytère ou à Mme Lechenault de Saint-Thibault durant ces deux semaines. Votre générosité est précieuse !

En outre, une visite explicative sur ce patrimoine sera organisée le samedi 20 juin de 10h à 12h dans l’église en partenariat avec le Pays d’Art et d’Histoire de l’Auxois pour les journées du Petit patrimoine de Pays. Les paroissiens et amateurs de patrimoine sont les bienvenus. A cette occasion la crypte de l’église où gisent notamment Claude Languet et son épouse sera spécialement ouverte. La découverte ou redécouverte de ce riche patrimoine culturel et cultuel est une chance pour notre paroisse. Que tous ceux qui œuvrent à sa mise en valeur et sa transmission pour les générations futures soient ici remerciés.

 


Qu’est-ce que la CDAS ? 

La Commission Diocésaine d’Art Sacré est un service du diocèse, présidé par Mgr Minnerath et dont la responsable est Madeleine Blondel. Elle intervient dans tous les travaux de restauration d’une église et les réaménagements liturgiques. Elle fait le lien entre les communautés paroissiales, les curés, les communes et les architectes. En partenariat avec le Conseil Général, la CDAS réalise les inventaires des objets liés au culte, du calice aux chasubles.

 

Source : site internet de la paroisse de Vitteaux

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 18 juin 2015 - Rubrique Evénements

C’est ce jeudi 18 juin à midi que le pape François a publié son encyclique « Laudato Si » (« Loué sois-tu ») sur le thème de l’écologie. Très attendue, cette lettre de 192 pages est adressée aux évêques mais également à tous, croyants et non-croyants.

A 11h, Mgr Minnerath proposait une conférence de presse à la Maison diocésaine de Dijon. L’archevêque de Dijon a pu présenter aux journalistes ce document, première encyclique entièrement écrite par le pape François depuis son arrivée sur le siège de saint Pierre en mars 2013.

Mgr Minnerath a rappelé que, si l’Eglise avait abordé ces questions d’écologie depuis bien longtemps, c’était la première fois qu’un document de cette importance était entièrement consacré à ce thème. Cela explique ainsi l’attente autour de ce texte, des chrétiens bien sûr mais aussi des organisations comme les Nations Unies (ONU).

Dans son encyclique, le pape François rappelle que « tout est lié » : l’écologie, l’économie, la production, le travail, l’éthique, le sens de la vie. Il propose donc une « écologie intégrale ».

L’archevêque a exposé brièvement les principaux axes choisis par le pape dans ses six parties, très structurées. Si le Saint-Père consacre une partie de son travail à faire le constat des problèmes actuels liés à l’écologie (réchauffement climatique, destruction de la faune et de la flore…), et à en déplorer les conséquences (ce sont les pauvres qui subissent de plein fouet la dégradation de l’environnement), il propose également des solutions, en encourageant chacun à adopter une « culture de l’écologie », altruiste, pour éviter le gaspillage et la consommation irresponsable.

« Le pape François nous invite tous - le monde politique, le monde économique mais aussi chaque personne - à vivre plus spirituellement et plus sobrement » a indiqué Mgr Minnerath. « Cela apportera plus de fraternité et d’échanges. Il faut sortir de notre manière individualiste de vivre. Car tout ce qui est à notre disposition est limité. Notre façon de consommer n’est plus à l’ordre du jour ».

Parfois alarmiste, le pape François n’hésite pas, dans un style limpide, à exiger un éveil rapide des consciences avant qu’il ne soit trop tard.

L’archevêque de Dijon a conclu son intervention en se réjouissant de la publication de cette encyclique : « C’est bien de donner un élan de réflexion à l’humanité entière. Ce texte est évidemment adressé à tous, car nous sommes tous dans le même bain ! ».

 


Ci-dessous en PDF, l’intégralité de l’encyclique « Laudato Si » du pape François.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 juin 2015 - Rubrique Vie des Paroisses

C'est avec sérieux que 20 jeunes des paroisses de Saint-Just-de-Bretenières et Genlis ont redit leur foi le dimanche 14 juin en l'église de Rouvres-en-Plaine, et qu’ils ont porté la lumière, lumière qu’ils sont pour leur frère.

Ces 20 jeunes étaient accompagnés par deux enfants qui ont fait leur première communion.

L’assemblée a su garder un silence qui permettait la méditation et la sérénité. Chacun est ressorti heureux de cette célébration qui marque un passage dans la vie des enfants.

Chacun sait que cette profession de foi n’est pas un sacrement mais qu’elle a son importance pour les jeunes et les familles.

Le père Raoul Mutin, vicaire des deux paroisses, leur a rappelé l’importance de recevoir l’année prochaine le sacrement de la confirmation, sacrement qui leur permettra de conclure les trois sacrements de l’initiation : baptême, confirmation et Eucharistie.

Une mosaïque, réalisée à partir des morceaux que chaque enfant a patiemment récolté au cours de l'année à chaque messe, représentait le pain et les deux poissons, symbole des chrétiens.


                                     Nadine Thomas
                              Au service de la catéchèse
                        des paroisses de Genlis et St-Just


Photos : © Nadine Thomas

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 juin 2015 - Rubrique Vie du diocèse

Le mercredi 10 juin, en la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, Mgr Minnerath a présidé une messe en l’honneur des prêtres jubilaires du diocèse.

Huit d’entre eux étaient présents, représentant  de longues années de présence et de dévouement pour l’Eglise et leurs différentes paroisses.

Deux jubilaires totalisaient chacun 65 années de sacerdoce : le père Jean Demaizières  et le chanoine André Nurdin. « Lorsque vous avez accédé à la prêtrise, j’avais seulement cinq ans » leur a dit l’archevêque avec un brin d’humour.

Parmi les jubilaires, les pères Bernard Pinston et André Roclore totalisaient 60 ans de sacerdoce. Les père Pierre Lallement et Jean-Jacques Aumeunier, et les chanoine Pierre Mayol et Guy Vincent fêtaient quant à eux leur 50 ans de sacerdoce. Enfin, le père Claude Andriot célébrait ses 25 ans de sacerdoce tandis qu'était également évoqué Mgr Francois Garnier, archevêque de Cambrai mais originaire du diocèse de Dijon, qui totalise 25 ans d’ordination épiscopale.

L’homélie a été prononcée par  le chanoine Pierre Mayol qui insista sur trois mots sur lesquels « toute notre vie est grâce : la confiance, le ministère et la gloire ». Les chants étaient dirigés par monsieur Alain Chobert, ancien maître de chapelle de la cathédrale.

                                                          

                                                     Jean Clerc


Photos© Jean Clerc

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...