Notre Blog Actualités



Posté le 21 mars 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Depuis quelques années, avant chaque fête, le doyenné Dijon-Centre organise une journée du Pardon afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir rencontrer un prêtre pour vivre un temps de confession. Cette journée se tiendra ce mercredi 23 mars, en l'église Saint-Michel de Dijon, de 8h00 à 20h00.


Ce sont à chaque journée du Pardon plus de 1000 chrétiens qui, tout au long de la journée, participent à cette journée pour recevoir le sacrement de pénitence et de réconciliation. 

 

 


Tôt le matin jusqu’à tard le soir, quinze prêtres sont présents auprès d’une petite table, prêts à accueillir ceux qui souhaitent relire leur vie à la lumière de la Parole de Dieu et y découvrir un chemin de conversion. Un feuillet mis à la disposition de toutes les personnes qui entrent dans l’église permet de se préparer à cette rencontre avec le prêtre en relisant des textes bibliques et leurs commentaires.

Pour ceux qui ne souhaitent pas vivre la démarche du sacrement, des personnes – laïques, diacres ou religieuses – sont  également disponibles pour un temps d’écoute et de dialogue.

Les chrétiens ayant participé à cette journée du Pardon disent combien ils apprécient à la fois la disponibilité d’un grand nombre de prêtres et aussi de pouvoir choisir l’horaire qui leur convient le mieux.

D’autres temps de confessions sont également proposés avant Pâques dans toutes les paroisses de Dijon et du diocèse pour ceux qui n’ont pas pu participer à cette journée.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 21 mars 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

La Messe Chrismale du diocèse de Dijon se déroulera cette année le mardi 22 mars 2016 en la cathédrale Saint-Bénigne, à 19h30. Elle sera diffusée en direct sur RCF en Bourgogne.


Chaque année, dans tous les diocèses du monde, prêtres, diacres et fidèles se réunissent pour célébrer la Messe Chrismale. Elle se célèbre normalement au matin du Jeudi Saint mais peut être anticipée. C’est au Mardi de la Semaine Sainte que cette célébration s’est fixée depuis plusieurs années dans notre diocèse.

 


 


Pourquoi « Chrismale » ?

La Messe Chrismale reçoit cette appellation parce que c’est au cours de cette célébration que le Saint Chrême est consacré. Cette huile servira dès les baptêmes de Pâques puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre.

Avec le Saint Chrême qui est l’objet d’une consécration spéciale, deux autres huiles sont bénites : l’Huile des Catéchumènes qui sert dans les célébrations préparatoires au baptême surtout pour les adultes ou les enfants déjà grands ; et l’Huile des Malades qui sert dans la célébration du Sacrement des malades.

Prêtres, diacres et fidèles sont invités largement à cette célébration qui manifeste l’unité de toute la communauté diocésaine autour de son évêque.



La Messe Chrismale sera diffusée en direct sur les ondes de RCF en Bourgogne à partir de 19h.


Fréquences RCF en Bourgogne :

88.3 Dijon
98.5 Arnay-le-Duc
102.0 Beaune
106.6 Châtillon-sur-Seine
104.3 Montbard
88.3 Châlon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
95.1 Mâcon (Saône-et-Loire)

 
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 18 mars 2016 - Rubrique Jeunes

Samedi 5 mars dernier, l'Action Catholique des Enfants (ACE) a été accueillie à la paroisse de la Visitation pour vivre notre récollection avec les enfants. Tout au long de cette journée, nous avons préparé et enregistré les émissions de la chaine TV ACE. Au programme :

·         « Un club, une histoire » pour présenter son club et découvrir ce qu’il se vit dans les autres.

·         « Rendez-vous en terre inconnues » pour découvrir le Cambodge grâce au témoignage d’Estelle Portier qui y est allée en immersion avec le CCFD.

·         La page de pub pour promouvoir le « prendre le temps » (résolution 2015-2017 de l’ACE).

Pour finir cette belle journée de tournage, nous avons pris le temps de relire et de donner du sens  à nos nouvelles découvertes.

Autour de la parabole du Bon Samaritain, les enfants ont ainsi pu remarquer que leur prochain c’était « les nouvelles rencontres », « Les copains », mais aussi « Les gens qui ont besoin d’aide et d’amour »,  « les plus petits que nous » … 

Sensibilisés à l’idée de prendre le temps pour soi et pour les autres, les enfants ont exprimé pour quoi et pourquoi il prenait le temps de faire des choses qu’ils n’aiment pas faire. Voici quelques réponses : l’un n’aime pas faire ses devoirs mais il les fait « parce que mes parents me le demande et pour apprendre des choses », un autre dit « j’aime pas me laver, mais je le fait pour ne pas sentir mauvais pour les autres », une autre raconte « ma maman veut tout le temps que je me dépêche mais je n’aime pas ça. Même pour aller voir mes copines, je n’aime pas me dépêcher ! »…. 

Après cette journée de partage, les enfants ne sont pas rentrés chez eux comme avant. Voici quelques-uns de leurs engagements pour agir sur eux et autour d’eux : « Prendre plus de temps avec mes parents », « Ecouter ceux qui ont des choses à me dire quand j’ai fait quelque chose de mal », « Ne plus me disputer avec ma famille et mes amis », « Jouer avec mon frère, arrêter les vols, être poli et agréable », « Découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles personnes »…

Prêts à agir, les responsables se retrouverons les 2 et 3 avril pour leur récollection et les enfants se sont donnés rendez-vous le samedi 11 juin pour la fête ACE.


                               Pauline Petit

                       LEME pour l’ACE 21


Photo© ACE 21

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 17 mars 2016 - Rubrique Chrétiens dans la société

Entre novembre 2015 et février 2016, la Base de Plein Air d’Auxonne a accueilli, pendant la saison d’arrêt de ses activités, 29 migrants amenés en bus depuis Calais : des jeunes hommes originaires du Soudan et d’Erythrée. La Ligue de l’Enseignement qui gère les locaux s’occupait de la vie quotidienne et de cours de français. Une employée de Coallia était chargée des demandes administratives et de la réorientation.

Les bénévoles du Secours Catholique d’Auxonne, sollicités au départ pour des vêtements, se sont demandés comment accueillir ces personnes arrivées à Auxonne contre leur gré. Après une prise de contact de quelques bénévoles à la Base de Plein Air, les migrants ont été invités à passer ensemble un après-midi convivial en présence du curé, le père Béal. Les jeunes gens sont arrivés avec le sourire, ils ont apprécié les gâteaux des bénévoles et participé avec bonne humeur aux jeux proposés !

Même si la barrière de la langue a limité les échanges, un peu d’anglais de chaque côté, quelques mots de français ont permis de se comprendre un minimum. Cette expérience a été bénéfique : nous parlions de migrants, maintenant nous pensons à des personnes ! Tous ont quitté Auxonne pour une destination qu’ils n’ont pas choisie, et nous pensons à Mohamed, David, Abdallah, Djibril… en espérant pour chacun d’eux la meilleure vie possible.


                             Le Secours Catholique d’Auxonne


Photos : © Secours Catholique d’Auxonne

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...