Notre Blog Actualités



Posté le 01 avril 2016 - Rubrique lire, écouter, regarder

Le numéro d'Eglise en Côte-d'Or du mois d'avril vient de paraitre ! Votre revue diocésaine a choisi ce mois-ci comme thème : « La liturgie et l'Homme".

Le dossier

« C’était une belle messe » : c’est souvent ce qui est dit par des chrétiens qui viennent de participer à une célébration à l’église… même si parfois l’Eucharistie n’y était pas célébrée ! La liturgie ne laisse pas insensibles ceux qui y participent, qu’ils soient pratiquants réguliers ou non. On n’est plus à l’époque des grands débats qui ont suivi la réforme liturgique mais la liturgie reste un des lieux où la sensibilité de chacun s’exprime.

Le concile Vatican II avait réaffirmé ce que Pie X dès 1903 avait souhaité : les fidèles doivent participer activement à la liturgie. Il a été nécessaire de s’approprier l’expression « participation active » et les communautés chrétiennes ont découvert que beaucoup d’éléments de nos célébrations peuvent s’ajuster aux personnes qui reçoivent les sacrements ou participent aux liturgies. On se souvient par exemple que le rituel romain de 1614 ne proposait qu’une seule manière de célébrer le baptême : désormais nous avons à la fois un rituel du baptême des « Petits enfants », un autre pour les « enfants en âge de scolarité » et celui pour les adultes. Le rituel de la confirmation et même celui du mariage invitent à tenir compte de l’âge de ceux qui reçoivent le sacrement.

Et chacune de nos paroisses sait préparer des célébrations en fonction de ceux qui vont y participer : grandes foules de Noël et Pâques, participation plus réduite pour des messes en semaine ou accueil de personnes plus éloignées de notre foi à des célébrations d’obsèques.

Puisque « la liturgie n’épuise pas toute l’activité de l’Eglise » (comme le déclare la Constitution sur la liturgie 9), elle doit aussi nous permettre et nous encourager à vivre l’annonce de l’Evangile à tous et le service de tous.

Visages de Prêtres

Dans ce numéro du mois d'avril, vous ferez plus ample connaissance avec le père Claude Andriot, prêtre du diocèse de Dijon, qui était l’invité de l’émission « Visages de Prêtres », diffusée le mois dernier sur RCF en Bourgogne.

Ordonné prêtre en 1990 à l’âge de 50 ans, le père Andriot revient pour nous sur sa carrière d’enseignant et sur son ministère de prêtre dans différentes paroisses rurales de notre diocèse.

De nombreux comptes-rendus des évènements diocésains

Dans ce numéro d’Eglise en Côte-d’Orvous retrouverez un compte-rendu de l’ordination épiscopale de Mgr François Touvet à Châlons-en-Champagne, à laquelle ont participé de nombreux Côte-d’Oriens, compte-rendu de l’appel décisif célébré à Is-sur-Tille ou encore des conférences de carême de Mgr Minnerath.

Vous retrouverez aussi dans votre revue diocésaine un compte-rendu de la rencontre des équipes du denier de l’Eglise, du Jubilé des Laïcs en Mission Ecclésiale à Saint-Bénigne ou encore un retour en images sur la retraite effectuée par 17 prêtres du diocèse autour de leur archevêque à Turin !

 

Toutes ses informations, et bien d’autres encore, sont donc à retrouver dans votre revue Eglise en Côte-d’Or, dont le numéro du mois d'avril vient de paraitre !

 


N’hésitez pas à vous abonner si vous ne l’êtes déjà, et si vous faites partie de nos lecteurs, merci beaucoup pour votre fidélité !

Vous pouvez vous abonner en ligne à ECO ici !

 

Eglise en Côte d’Or, revue du diocèse de Dijon, est disponible par abonnement (31 euros par an), à l’accueil de l’archevêché, à l’accueil de la maison diocésaine et sur les tables de presse des paroisses.

Tous ces numéros (10 par an + numéros spéciaux éventuels) sont accompagnés de la lettre d'information du diocèse (4 pages), qui annonce les principaux évènements de l'activité diocésaine.

Eglise en Côte d'Or paraît le 1er de chaque mois.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 31 mars 2016 - Rubrique Prière, veillée, célébration

En cette Année sainte extraordinaire, pour vivre le Jubilé de la Miséricorde, la paroisse Saint-Michel de Dijon et la Communauté de l’Emmanuel proposent un après-midi de prière et de louanges ce dimanche 3 avril 2016, "Dimanche de la Miséricorde".

A partir de 14h30 en l'église Saint-Michel, il vous sera proposé des temps de louange, un enseignement du père François-Xavier de Guibert, adoration, méditation, la possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation, de petits groupes d'écoute et de miséricorde, suivi du verre de l'amitié.

 

 

 

" La Miséricorde de Dieu nous sauve. Ne nous lassons pas d’annoncer dans le monde ce joyeux message".       

(Parole du Pape François, 17 août 2014)

 

Thème : "Venez à moi…, Car je suis doux et humble de cœur"

 

Venez nombreux et invitons largement autour de nous, le Seigneur miséricordieux attend chacun de nous  !

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 30 mars 2016 - Rubrique Oecuménisme

Le Vendredi Saint est une occasion particulièrement bien choisie pour que les chrétiens de différentes confessions se rencontrent et prient ensemble.

La veille de la Passion, le Christ a prié ainsi : « Que tous soient un, comme toi Père tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que tu m’as envoyé. ». La cinquième intention de la grande prière universelle de la liturgie de l’Eglise catholique, est consacrée à l’unité des chrétiens pour demander d’unir « dans la totalité de la foi et le lien de la charité tous les hommes qu’un seul baptême a consacrés. »

Cette année, c’est le père Emmanuel Pic, curé de la paroisse Saint-Pierre de Dijon, qui accueillait dans son église comble des chrétiens venus de tous les quartiers de notre ville pour écouter la passion selon saint Jean en présence de la croix de Taizé.

Après le chant du père Raoul Mutin« Voici l’homme », chaque prédicateur a commenté le texte, coupé en trois séquences ponctuées par l’orgue. Le Pasteur  Merabti, de l’Eglise protestante Dijon Toison d’Or, évoqua Gethsémani, jardin où le salut commence, de même que la chute  avait eu lieu dans celui d’Eden; le pasteur Boulet insista sur l’acharnement des autorités pour demander la mort de Jésus, l’événement qui va tout changer : enfin, Mgr Minnerath affirma que nous sommes tous des acteurs de la mort de Jésus, qui est la Vérité de l’homme et la Vérité de Dieu ; sa croix authentifie notre foi.

La prière d’intercession a été préparée par la CIMADE, service œcuménique d’entraide très impliqué dans l’accueil des réfugiés et des migrants, au profit duquel a été effectuée la collecte.

Les fidèles ont quitté l’église en silence, après que la croix a été couchée à terre, selon le rite de Taizé.


                                       Jean-François Minonzio

 

Photos ci-dessous : Retour en images sur la Semaine Sainte à la cathédrale Saint-Bénigne (Jeudi Saint, Vendredi Saint, Vigile Pascale, Vêpres de Pâques © Marie-Aleth Trapet) et veillée oecuménique en l'église Saint-Pierre de Dijon (© Véronique Schweisguth).

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 29 mars 2016 - Rubrique Vie du diocèse

Pari tenu pour le le Service diocésain de la vie spirituelle : le nombre d' inscriptions à la retraite organisée les 5 et 6 mars derniers, à l'abbaye de Cîteaux, a dépassé les possibilités d'accueil !

Ce fut l'occasion de revenir, dans le silence et dans la paix, en suivant docilement les repères proposés par la méthode de saint Ignace, aux sources vives de la foi. A lire et relire la Parole biblique, on découvre à chaque fois combien elle touche le cœur. A lire et relire sa vie , on découvre à quel point la présence de Dieu en éclaire le sens. Voilà les deux piliers par lesquels les exercices spirituels ouvrent la porte de la prière. On découvre à les vivre, peu à peu, qu'une rencontre personnelle avec le Seigneur est possible, et l'on repart apaisé, unifié, et plein d'énergie.

Le plus difficile, c'est de trouver du temps à consacrer à Dieu . On croit toujours qu'il y a mieux à faire : à écouter les retraitants évoquer - au moment de l'évaluation - les fruits recueillis, on devine qu'ils ont trouvé l'essentiel !

 

                                                                  Maguy Minonzio



Photo ci-dessous : " Faire un temps de retraite, c'est venir boire à la source de la vie." (© Bruno Perrin)

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...