Vie consacrée

Chacun est appelé à faire quelque chose de sa vie. Si une personne décide de se mettre au service d'une cause plus importante que ses seules préférences personnelles, on dit qu'elle répond à une vocation.

La vocation, c'est donc une certaine manière de vivre sa vie, de la comprendre et de l'ordonner comme un service. Mais l'appel, l'origine de la vocation n'émane pas de la personne. Celle-ci ne peut que le recevoir et y répondre en toute liberté. La vocation, c'est "être appelé", "être appelé par" et "être appelé pour". Cela demande une écoute, une réponse.

Délégué épiscopal pour la vie consacrée : Père Paul CHADEUF
03 80 28 84 94 – paulchadeuf@orange.fr

Communautés masculine
Abbaye de Cîteaux
Abbaye de Citeaux

L’abbaye de Cîteaux est la première maison de l’ordre cistercien.
La communauté compte 34 membres.

Visites accompagnées en semaine 10h30-18h00), du 1er mai au 15 octobre.

Fermé le lundi et le dimanche matin, et le vendredi en basse saison.

Informations et réservations : 03 80 61 32 58

Site internet de l'Abbaye de Cîteaux
Envoyer un mail pour les visites
Envoyer un mail à l’hôtellerie
Abbaye Saint-Joseph de Clairval
Abbaye de Clairval

L’Abbaye Saint Joseph de Clairval est une communauté de moines vivant selon la Règle de Saint Benoît, dans l’obéissance à la Hiérarchie catholique. « Par leur vie consacrée, les moines affirment le primat de Dieu et des biens à venir dans l’imitation du Christ chaste, pauvre et obéissant. » (Jean-Paul II, 25 mars 1996)

Frères du Sacré-Cœur de Saint-Quentin
21 230 LACANCHE - Tel : 03 80 84 20 97
Fraternité Charles de Foucauld
21 506 MONTBARD
Société du Christ pour les émigrés
Père Richard Fyda, SChr
Société de Vie Apostolique
Oratoire Saint Philippe Néri de Dijon

Trois pères de la Congrégation de Nancy ont fondé à Dijon un nouvel Oratoire. Ils ont été installés par Mgr Minnerath le 31 août 2008 sur la paroisse sainte Jeanne d’Arc.

Le père Raphaël Clément en est le responsable; il est aussi aumônier diocésain des étudiants. Le père Bruno Dufour est le curé de la paroisse Sainte-Jeanne-d'Arc tandis que le père Matthieu Delestre remplit la fonction d'aumônier du centre de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc.

Contact : 17 Bd Jeanne d'Arc, 21000 Dijon - Tél. : 03 80 68 49 59
oratoiredijon@gmail.com - http://oratoire-dijon.fr

Communautés féminines

Communautés contemplatives

Carmel de Dijon - Droit Pontifical
Carmel de Dijon

Vingt ans après la mort de Ste Thérèse, ses filles espagnoles vinrent implanter le Carmel en France. Dijon fut leur troisième fondation, en 1605. Dispersé par la Révolution en 1792, le Carmel fut refondé en 1865. C’est dans ce nouveau monastère qu’entra en 1901 Élisabeth CATEZ, qui devait devenir la Bienheureuse Élisabeth de la Trinité.

De multiples problèmes et contraintes obligèrent les carmélites de Dijon à quitter la ville. En 1979 le monastère fut transféré sur une colline silencieuse, proche du village de Flavignerot, à 13 km au sud-ouest de Dijon. La cellule d’Élisabeth y a été reconstituée et ses souvenirs fidèlement conservés.

TOUS peuvent venir partager la prière des sœurs : la louange et l’oraison silencieuse.

Possibilités d’accueil : Pour un temps de silence et de prière : 8 chambres (pour jeunes, adultes, couples) au maximum 10 jours. Prochainement : une grande salle permettant d’accueillir jusqu’à 100 personnes (groupes ou pèlerins) pour la journée.

Monastère Saint Elie - Carmel de rite oriental - Droit Pontifical

Le monastère saint Elie est le seul carmel de rite byzantin en France. C'est un lieu de prière pour l'unité des chrétiens.

Il a été fondé en 1974, en écho au décret sur l'ocuménisme du concile Vatican II par quatre carmélites nancéennes..La célébration du rite byzantin permet de communier au cour de l'Orthodoxie. C'est dans cet esprit de respect de la tradition orientale, que les sours pratiquent dans leur monastère l' "écriture" d'icônes. D'autres activités artisanales sont également pratiquées: les reproductions d'icônes, les chapelets pour la prière à Jésus, les ornements liturgiques orientaux.
Il est sous la juridiction de l'archevêque de Paris, ordinaire des catholiques orientaux de France, lequel délègue ses pouvoirs à l'archevêque de Dijon.

Le Carmel a une capacité d'accueil de 8 chambres.

5, rue du Floquet - 21500 SAINT-RÉMY-LÈS-MONTBARD
Tél./Fax : 03 80 92 21 13
Email - www.monasteresaintelie.com

Communautés apostoliques

Dominicaines Missionnaires des Campagnes - Droit Pontifical
Dominicaines Missionaiires des Campagnes

Nos origines:

Sensibles à la pauvreté humaine et spirituelle, c'est le souci de l'avenir des campagnes de France au lendemain de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905 qui fut à l'origine de la Congrégation.

- En 1932 : la Congrégation est reconnue canoniquement et affiliée à l'Ordre Dominicain.

"La présence au coeur du monde, la proximité et la solidarité avec les défavorisés, la recherche des chemins d'un partage de foi, une volonté d'ouverture et de renouvellement, sont les traits fondamentaux de notre vie missionnaire." Constitutions - 1,4

Aujourd'hui:

A la suite du Christ et de Saint Dominique, les soeurs mènent une vie religieuse, simple, au milieu des hommes et des femmes d'aujourd'hui; elles s'intègrent dans la vie du pays et dans celle de l'Eglise là où elles sont implantées. Elles essaient de témoigner au quotidien que « Dieu est Amour », par une :
Vie où la Parole de Dieu a toute sa place,priée, étudiée, vécue
Vie fraternelle en petites communautés ou en réseaux.

En Côte d'Or:

C'est en 1939 que les premières soeurs arrivaient dans de nombreux villages de Côte d'Or. Elles ont répondu à certains besoins des ruraux là où elles vivaient: soins aux malades, catéchèse, mouvements de jeunes, centres ménager, aide à domicile.
Aujourd'hui, 29 soeurs sont présentes dans le département. A Dijon et les environs, à Châtillon sur Seine, Auxonne, Pouilly en Auxois et Corcelotte. Certaines vivent en Maison de Retraite, Ehpad, ou Foyer logement partageant ainsi avec les résidents de ces établissements les réalités du quotidien, en fidélité à leur vocation.

Des temps d'échanges, de réflexion, de prière sont vécus d'une façon régulière par les soeurs; c'est un véritable soutien de leur vie religieuse fraternelle.

Dominicaines Missionaires des Campagnes

Responsable Régionale : Soeur Marie-Josèphe Jacques

AUXONNE, DIJON, TALANT, VITTEAUX
Tel: 03 80 63 16 80
Petites Soeurs des Pauvres - Droit Pontifical
Petites soeurs des pauvres

La Congrégation des Petites Soeurs des Pauvres a été fondée en 1839, par Jeanne JUGAN.

Béatifiée en 1982, Jeanne JUGAN a été canonisée à ROME le 11 octobre 2009 par Benoît XVI.

Les Petites Soeurs, dont la Maison Mère se trouve à ST-PERN (Ille et Vilaine) sont environ 2580, présentes sur les 5 continents dans 196 Maisons, au service des personnes âgées.

L'Esprit des Béatitudes ainsi qu'une confiance totale en la Providence, sont les fondements de leur engagement.

« Ma MAISON de DIJON»
Plus de 150 ans au service des Personnes Agées

A Dijon, depuis 150 ans, les Petites Soeurs à la suite de Jeanne JUGAN, accueillent, soignent, accompagnent les aînés de ressources modestes, dans leur maison de retraite appelée «MA MAISON».

Leur rythme journalier est centré sur une vie de prière, communautaire et hospitalière.
La communauté toujours internationale, est composée de plusieurs Petites Soeurs de différentes nationalités.

Petites soeurs des pauvres« MA MAISON » peut accueillir 78 personnes en chambres individuelles et 18 studios sont aménagés en logements-foyer.

Les Petites Soeurs sont aidées dans leur mission par du personnel qualifié et compétent. Unies aux familles des résidents, aux membres de l'association Jeanne JUGAN, a x amis et bénévoles, elles oeuvrent dans un même esprit pour maintenir au maximum l'autonomie des résidents, et leur apporter, jusqu'au terme de leur vie, le réconfort, les soins et la sécurité que nécessite leur état.

« Rendre les pauvres heureux, c'est tout.» Jeanne JUGAN

Venez partager, donner de votre temps aux aînés de « MA MAISON » Vous pouvez nous aider selon vos possibilités. Par un temps de bénévolat, par votre prière unie à la nôtre, par votre contribution financière.

«Notre souhait est de rendre agréable la vie à «MA MAISON» et de former avec les Résidents une grande famille dans laquelle chacun puisse trouver sa place et son épanouissement ».Le respect, l'attention, l'écoute, sont des attitudes primordiales pour les Petites Soeurs et ceux qui fréquentent «Ma MAISON».

«MA MAISON»
35 Bld de Strasbourg 21000 DIJON
Tél. : 03.80.65.34.75 - Mail

Soeurs Hospitalières de Sainte-Marthe de Beaune - Droit Pontifical
Soeurs Hospitalières de Sainte-Marthe de BeauneSoeurs Hospitalières de Sainte-Marthe de Beaune

La communauté des soeurs hospitalières de Beaune a été fondée en même temps que l'HOTEL-DIEU, en 1443, par un couple de laïc : Nicolas ROLIN et son épouse Guigone de SALINS, pour répondre aux besoins corporels et spirituels des malades.

Cette communauté est demeurée unique pendant deux siècles. Puis, sur la demande d'administrateurs d'autres hôpitaux de la région, les fondations commencent et se poursuivent de proche en proche, en Franche-Comté, dans l'Ain, le Rhône, en Suisse et jusque dans le midi de la France, chaque communauté restant autonome.

En 1939, à la demande de l'Eglise, des regroupements s'effectuent en congrégations, selon les affinités spirituelles et géographiques.
Aujourd'hui, il existe 2 congrégations françaises, 6 suisses et 2 implantations africaines, l'une au Rwanda et l'autre au Togo, ce qui représente environ 160 soeurs en Europe et 60 en Afrique.
Depuis 1962, ces communautés se sont fédérées pour se soutenir mutuellement et approfondir ensemble le charisme de fondation : le respect de la dignité de tout homme, créé à l'image de Dieu et reçu comme le Christ.

Soeurs Hospitalières de Sainte-Marthe de BeauneA BEAUNE, la Congrégation compte 11 membres, vivant en deux communautés.
Si chacune a maintenant atteint l'âge de la retraite professionnelle, elles continuent cependant à vivre le ministère d'aide et de miséricorde confié par l'Eglise avec toutes les personnes qu'elles rencontrent dans les maisons de retraite, en aumônerie hospitalière, dans les activités d'animation et tout simplement au quotidien.
La sollicitude, le respect, l'écoute de chacun, la compassion, vécus à la suite du Christ, sont des attitudes qui, jour après jour, les conduisent à être un coeur accueillant à toute détresse.
Et, bien sûr, elles prient quotidiennement pour tous les souffrants et les soignants, de Beaune, de Côte d'Or et du monde entier.

Contact : Soeur Madeleine CHAMARD
32 rue Thiers - 21200 Beaune - 03 80 22 46 68 - Mail
BEAUNE

Fraternité de Béthel

TALANT : Sr Chantal-Marie SORLIN
BEAUNE : Sr Maryvonne SAMPIC

Carmélites apostoliques de l’Enfant-Jésus

Sanctuaire diocésaine de l’Enfant-Jésus de Beaune
14 rue de Chorey 21 200 BEAUNE
Tel : 03 80 22 27 43
Site internet : http://enfantjesusdebeaune.free.fr

Charité et Instruction Chrétienne de Nevers

« Béthanie », 24 rue Saint-Bernard, 21 121 FONTAINE-LES-DIJON
Tel : 03 80 56 56 20 - Mail

Congrégation de Notre-Dame de la Charité du Vénérable Bénigne Joly

Mail - Tel : 03 80  53 95 60

Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul

Maison Catherine Labouré, 6 Grande Rue, 21 500 FAIN-LES-MOUTIERS
Tel : 03 80 96 70 65 - Mail

Communauté Action Partage

DIJON - Tel : 03 80 41 25 95

Dominicaines de la Congrégation de Saint-Dominique

DIJON

Petites sœurs dominicaines

BEAUNE, DIJON

Fille du Cœur de Marie

DIJON

Franciscaine Adoratrice du Sacré-Cœur

DIJON - SAINT-JULIEN - BEAUNE

Bénédictines Adoratrices de Bellemagny

DIJON - Mail

Fraternité franciscaine de Jésus-Prêtre

Clos Saint-François, 21 220 BROCHON - Mail

Petites sœurs de Jésus (Charles de Foucauld)

VENAREY-LES-LAUMES - Mail

Sœurs de la Providence de Portiaux

DIJON

Sœurs de la Providence de Langres

MONTBARD

Sœurs de la Providence de Saint-André de Peltre

TALANT

Sœurs de Saint-Joseph de Cluny

CHAMBLANC - Mail